Kombucha Naturo-PassionIl y a une quinzaine d’années, un vieux copain de fac que je retrouvais par hasard m’invita un jour au salon de thé “le Jardin des Voluptés” (Paris 10e, 10 rue de l’Echiquier) où j’entendis parler pour la première fois du Kombucha et du Kéfir.
Connaissez vous le Kombucha grâce auquel Soljenitsyne dit dans ses autobiographies “Le Pavillon des Cancéreux” et “La Main Droite”, s’être guéri du cancer de l’estomac quand il était au goulag ?
Une boisson qui nécessite une souche (ou mère) qui se donne de mains en mains : la magie de la gratuité ! Avec une seule souche, vous pouvez vous faire à l’infini une boisson délicieuse, légèrement pétillante, et pleine de micronutriments (vitamines B, enzymes, acides aminés, acide lactique, etc. ) qui agit comme un probiotique naturel.

La recette du Kombucha maison

1 litre d’eau de source
70 g de sucre blanc
2 cuillers à thé bombées de thé noir ou vert
et c’est tout…

Faites bouillir l’eau et le sucre dans une casserole, ajoutez les 2 cuillers de thé vert ou noir (vous pouvez ajouter d’autres plantes, moi j’adore y mettre des fleurs de sureau). Laissez infuser 20 minutes. Lorsque le mélange sera à température ambiante, versez le au dessus d’une passoire fine dans un bocal à conserve dans lequel se trouve la souche (côté clair et lisse vers le haut), avec 2 cuillers à soupe d’un ancien mélange, ou si c’est la première fois, une cuiller à soupe de vinaigre de cidre non pasteurisé.
Fermer le bocal (sans le caoutchouc, il suffit juste de fermer avec le couvercle) et laisser fermenter durant 7 à 10 jours. Il faut que la boisson soit légèrement vinaigrée et pétillante.
On prête beaucoup de vertus au Kombucha mais peu d’études ont hélas été lancées sur cette boisson pour les démontrer. En tout cas, le kombucha semble opérer comme un probiotique naturel.
La souche grossit à chaque préparation et vous pouvez la dédoubler pour en offrir à d’autres personnes ou pour lancer une autre boisson. Vous avez ainsi la possibilité de faire cette boisson indéfiniment.
On en trouve aussi dans les magasins bio (de marques Germ’line ou Ginseng bio, les deux que je connaisse et que j’ai déjà goûtées), mais à un prix relativement élevé. D’où l’intérêt de le préparer soi-même. Et c’est l’occasion pour moi de vous parler du site cfaitmaison.com que certains d’entre vous connaissent sûrement déjà et qui est une mine d’or pour tous ceux qui souhaitent se réapproprier des savoirs ancestraux en matière culinaire et remèdes naturels : http://www.cfaitmaison.com/kombucha/kombucha-intro.html
Une page bien documentée sur le sujet : http://www.kombu.de/fasz-frz.htm

Suggestions de lecture d’ouvrages sur le sujet

 
Portez-vous bien !
 Florian KAPLAR
© Naturo-Passion

Portez-vous bien !