Êtes-vous prêt à voir votre vie autrement ? - Naturo-Passion.com

Êtes-vous prêt à voir votre vie autrement ?

Peut-on mourir sans vraiment passer de l’autre côté puis revenir à la vie ? Oui. Des millions de personnes de par le monde ont frôlé la mort et ont vécu cette expérience singulière et extraordinaire appelée « expérience de mort imminente » (ou EMI, NDE en anglais). Longtemps considéré comme obscur et propice aux railleries, le phénomène continue d’intéresser la communauté scientifique.

A l’hôpital, alors qu’ils sont sous anesthésie, les expérienceurs se voient « sortir » de leur propre corps et sont capables, une fois redevenus conscients, de décrire des détails visuels et sonores dans la salle où ils étaient opérés, voire dans la salle d’à côté.

Le Dr Pim Van Lommel est un médecin cardiologue néerlandais qui a conduit une étude sur 344 patients ayant vécu une expérience de mort imminente. Ses travaux ont été publiés dans le prestigieux journal scientifique « The Lancet » en décembre 2001. Il rappelle dans le film que le concept selon lequel le cerveau serait le siège de la conscience n’a jamais été démontré. Il émet une autre hypothèse : le cerveau ne produit pas la conscience, mais peut-être que le cerveau reçoit de l’information de la conscience. 

Dr Raymond Moody (cliquer sur l’image pour agrandir)

Même les plus sceptiques sont troublés par les nombreux témoignages concordants de patients ayant vécu une EMI. Le chirurgien américain Michael Sabom, très remonté contre ce concept lors d’un colloque, va faire sa propre enquête et constater par lui-même que 30% de ses patients auraient vécu ce type d’expérience…

Le film Faux-Départ comprend plusieurs témoignages troublants et touchants. L’histoire d’Evelyne m’a complètement bouleversé. Elle raconte qu’à 23 ans, lors d’une opération consécutive à son accouchement, elle connaît une EMI sans avoir jamais entendu parler du phénomène. « L’Être de Lumière m’a demandé : « Qu’as-tu fait de ta vie ? ». Je n’avais rien fait de ma vie. Ce fut un choc. Rien que de vous en parler, ça me fait quelque chose. » On lui annonce que non seulement elle va vivre, mais que son fils va mourir. A ce moment, elle ne devra surtout pas se suicider. Sinon… « Il m’a montré ce qui m’attendait : des images tellement terrifiantes que je ne les ai pas oubliées. Et je ne reverrais pas mon fils. » Pendant dix ans, cette infirmière psychiatrique ne parlera de son expérience à personne, de peur d’être internée. « Je savais au fond de moi que je n’étais pas hallucinée. » Au total, elle vivra 23 autres années d’écartèlement entre la certitude absolue de la réalité de son expérience et la peur de perdre son fils… Sans oser lui en parler. Tout en étant persuadée qu’après sa mort, il serait heureux. Il finit par disparaître dans un accident de voiture. « A la morgue, j’ai dit à son papa : « Enfin, on y est. » Je redoutais ce moment depuis 23 ans. » Elle restera suicidaire pendant quatre ans. « Mais la mort de mon fils était moins douloureuse que les images terribles que m’avait montrées l’Être de Lumière. En cas de suicide, ce qui m’attendait était pire que ce que j’éprouvais actuellement. Pas la peine d’y aller ! ». Aujourd’hui, Evelyne est médecin et psychanalyste. Athée, elle est devenue croyante…

Bien d’autres témoignages, tout aussi stupéfiants, viennent égrener les propos scientifiques et laissent une certaine légèreté après visionnage. 

Que penser notamment du cas d’Irène, aveugle, qui a pu décrire avec précision durant son opération que deux membres du personnel étaient en train de lui voler ses bijoux, pensant qu’elle allait mourir. A son retour à la vie, elle raconta la scène au responsable de l’hôpital qui a fait récupérer les bijoux auprès des deux indélicats…

Une expérience de mort imminente bouleverse à tout jamais la vie de ceux qui la vivent, au point qu’ils ne craignent plus la mort et voient leur vie autrement. Leurs témoignages sont autant de réflexions personnelles sur le sens de la vie, ou plutôt sur la fin de vie qu’on pourrait peut-être considérer autrement, non plus comme un coup d’arrêt mais comme une transition.  

Personnellement, je n’ai plus peur de la mort depuis longtemps, cela m’a libéré d’un poids et apaisé. Ce film m’a conforté et réconforté. Il ne laisse personne indifférent. 

Faux-Départ est utilisé comme support pédagogique pour les médecins et dans les hôpitaux. Il peut faire évoluer votre vision de la vie, bouleverser vos croyances et par ricochet transformer votre vie. 

Chiche ?

Vous ne le trouverez nulle part ailleurs qu’en DVD, alors, allez-y, vous le regretterez pas ! (cliquez ici ou sur l’image ci-dessous).

Portez-vous bien !

Florian Kaplar

Raymond Moody est l’auteur du best seller « La vie après la vie », considéré comme l’ouvrage de référence sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à la Newsletter
Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières publications et suivre notre actualité