Qu'avez-vous préparé au dîner ? - Naturo-Passion.com

Qu’avez-vous préparé au dîner ?

Happy family preparing a healthy dinner at home.Il y a un an, j’écrivais un article portant le même intitulé. L’un des intérêts majeurs de ce blog est de pouvoir échanger sur nos habitudes culinaires, et notamment sur la cuisine maison (ou crusine pour certains).

Faire ses repas, les partager en famille, même si le temps manque avec la fatigue de la journée qui n’aide pas, n’offre que des avantages, tant d’un point de vue nutritionnel, que d’un point de vue social et familial.

Vous gagnez également sur le prix du repas car vous achèterez plutôt des aliments non transformés que des plats tout prêts qui coûtent bien plus cher rapportés au poids.

Alors, je partage notre menu d’hier soir : en entrée : une salade composée, en plat des haricots coco de Paimpol et un duo de quinoa/lentilles corail au tandoori, et pour terminer une figue fraîche. Et vous qu’avez-vous préparé hier soir (ou récemment) que vous souhaiteriez partager aux lecteurs (laissez un commentaire en dessous de l’article) ?

La salade composée

Salade composée_Naturo-Passion

C’est ce qu’il y a de plus simple à préparer quand on y pense car on économise la cuisson. Choisissez des produits de saison qui se mangent crus, variez les couleurs et vous verrez comme vos papilles et vos pupilles seront enchantées.

Les enfants pour la plupart rechignent à manger de la verdure. Faites preuve d’inventivité, et plutôt que de les laissez scotchés devant un écran, associez-les à l’élaboration du repas. Vous pouvez agrémenter la salade de petites choses qui l’air de rien, leur fera peut-être l’aimer : maïs doux, pignons de pin, graines de tournesol, pois chiches ou raisins secs qui font l’unanimité !

Alors hier soir, la salade était composée de mâche et de roquette, j’ai parsemé dessus du chou-fleur cru passé à la râpe gros trous, du fenouil émincé et de la patate douce râpée (on peut aussi mettre de la carotte ou encore de la betterave, toujours crue bien sûr).

Et mon petit secret, ma vinaigrette « spéciale » :

  • 1 càs d’huile de colza
  • 2 càs de vinaigre balsamique
  • 2 càc de graines de lin fraîchement mixées
  • 1 càc de moutarde à l’ancienne ou de moutarde dite aux condiments (plus douce et que les enfants adorent)

 

Le plat principal : les haricots coco de Paimpol avec un duo de quinoa/lentilles corail au tandoori

Haricots coco Paimpol_Naturo-Passion

C’est encore la saison de ces fameux coco, haricots blancs demi-secs, que vous connaissez sûrement. Là, je vous livre une recette succulente dont vous me donnerez des nouvelles. Toute simple, ce sont les épices qui donnent du caractère à cette recette : curcuma, gingembre, oignon entier, ail pilé, coriandre et persil ciselés, un peu d’huile d’olive, du sel et du poivre, c’est tout !

Dans une cocotte en fonte, mettez tous les ingrédients, recouvrez d’eau et laisser cuire avec le couvercle jusqu’à ce qu’ils soient tendres comme vous les aimez (environ trente minutes à feu doux).

La suite : duo quinoa/lentilles corail au tandoori

Dans une casserole en inox, faites cuire le quinoa dans de l’eau salée avec une cuiller à café de tandoori. 10 minutes après, ajouter la même quantité de lentilles corail (elles cuisent plus vite que le quinoa) et prolongez la cuisson de 10 minutes encore.

J’ai ajouté en fin de cuisson quelques raisins secs et des tomates séchées coupées en petits morceaux.

La combinaison des haricots coco et de ce duo de quinoa/lentilles corail a été particulièrement appréciée. Regardez le résultat !

Coco Paimpol duo quinoa lentilles corail_Naturo-Passion

 

Et pour finir sur une note sucrée : une figue fraîche !

2091014-031

Et vous qu’avez-vous préparé ? Faites-nous partager vos talents culinaires !

Portez-vous bien !

 Florian KAPLAR
© Naturo-Passion

16 comments

  1. Tour cela me semble bien bon ! Ma vinaigrette ressemble beaucoup à la votre mais je mélange les huiles bio de première pression à froid (colza, olive, noix, germe de blé..) et j’ajoute du gomasio et parfois une petite pointe de curry. Le quinoa c’est sacré et délicieux ! Ce soir, nous avons mangé du steak de soja à l’indienne avec des tomates à la provençale et pour dessert une salade de fruits rouges ! J’ai aussi des figues dans le jardin !

  2. Elya dit :

    Ta vinaigrette à l’air très bonne, je vais tester ta recette 🙂 ici ce soir c’était salade composée (feuille de chêne, tomates, noix, concombre, radis, raisin vert, graines de lin) avec une vinaigrette au vinaigre balsamique et huile de noisette, melon, et frites fraîches (pas très light, mais on en mange pas souvent!). Et une pêche pour le dessert, rien de très compliqué.

  3. Tagrawla dit :

    Des fèves (du jardin) au chorizo :
    – 1,5 kg de fèves
    – 100 g de lard coupé en lardons
    – 150 g de (bon) chorizo émincé
    – 150 g d’oignons (du jardin)
    – 3 tomates
    – 4 cuillères à soupe de vin blanc sec
    – 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
    – 1 gousse d’ail émincée
    – 1 brin de persil ciselé
    – thym, menthe
    – sel et poivre
    Il faut d’abord enlever la peau des fèves (les fèves, c’est délicieux, mais ça se mérite par beaucoup de travail), peler les tomates et les découper en petits morceaux, dégraisser le lard et le chorizo dans une poêle, puis mettre tous les ingrédients dans une cocote.
    Cuisson à feu doux pendant 15/20 minutes.
    Notez que fèves et tomates ne poussant pas à la même saison, il faut conserver les fèves au congélateur ou avoir gardé des tomates en conserve de l’année précédente.
    Bon ap’.

  4. Adrien dit :

    Hier pour un ami et pour un pique nique :

    Lentille belluga avec vinaigre balsamique et une pointe de sel.
    Quinoa tricolore avec noisette et raisin sec, du jus de citron et une touche d’agave.

    Accompagné d’une salade de roquette avec vinaigre balsamique et un tout petit peu d’huile d’olive, quelques amandes et tomates cerises.

    Plus une grappe de raisin noir bien mure.

  5. Élodie dit :

    J’ai mangé une potée de kale et ortie à l’aigre douce, avec du riz, et en dessert, du pain perdu végane avec du yaourt au soja maison et des fraises 🙂

  6. Ned dit :

    On ne le précise jamais assez, mais il faut rincer la quinoa avant de la mettre à cuire ça lui enlève ce léger goût amer qui rebute certain !
    Simple et facile dans une passoire fine.

  7. Angel dit :

    Bonjour et merci pour votre aide à mieux s’alimenter, cependant lorsque vous expliquer la cuisson du quinoa je rajouterai qu’il faut cuire le quinoa sans sel(pour laisser la graine éclater) et l’ajouter à la fin.
    Cuisson, 12 minutes à couvert.
    Merci et une très bonne journée

  8. David dit :

    Je suis vraiment séduit par votre blog. Vous proposez des recettes culinaires, vous abordez les méthodes douces et naturelles pour améliorer notre quotidien, vous vulgarisez certains articles médicaux, etc. Bref c’est un allié au quotidien !

  9. Vero dit :

    Hier soir j’avais préparé une salade verte en entrée assaisonnée d’une vinaigrette ( moutarde poivre curcuma vinaigre de cidre et huile quatro de vigean) puis de la « moussak’ardéchoise ». C’est une moussaka végétarienne mise au point par mon amie Françoise qui a été longtemps cuisinière dans un centre zen ( son livre « Les saveurs du ZEN » est peut être encore disponible). J’ai bien entendu, comme elle le conseille adapter la recette. Voici ma recette :
    – quinoa cuit dans 1.5 fois son volume d’eau avec de la coriandre en poudre du curcuma du poivre du thym et un peu d’huile d’olive. Je place le quinoa cuit au fond d’un plat allant au four;
    – au dessus j’ai mis du tofu lacto-fermenté lorsque j’ai fait du hoummous je remplace le soja par du hoummous ;
    – au dessus des aubergines cuites en bohémienne ( dans une cocotte en fonte, huile oignons puis une fois qu’ils ont changé de couleur les aubergines coupées en morceau, de la coriandre en poudre et du coulis de tomate, je faire cuire lentement couvercle fermé)
    – au dessus du fromage de brebis ( chèvre c’est bon aussi) frais que je recouvre soit d’une fine couche de bohémienne soit de coulis de tomate.
    Et au four pour faire fondre le fromage qui ne brulera pas puisqu’il couvert de coulis.

    Dessert facultatif : fruit de saison, hier pêche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la Newsletter
Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières publications et suivre notre actualité