Qu'est-ce que la sophrologie ? - Naturo-Passion.com

Qu’est-ce que la sophrologie ?

Sophrologie_Naturo-Passion

La sophrologie aujourd’hui

Créée en 1960 à Madrid par le neuropsychiatre Alfonso CAYCEDO, cette discipline, développée dans le milieu médical, clinique et thérapeutique a progressivement étendu son champ d’expertise à d’autres domaines avec sa branche socio prophylactique. Elle repose sur l’anatomie, la neurophysiologie et la neuropsychologie.
Elle utilise une méthodologie originale et un ensemble de techniques destinées à mobiliser de façon positive les capacités et ressources qui existent en tout être humain, visant ainsi à renforcer les structures saines de la personne. Elle permet de donner naissance à de meilleures possibilités d’adaptation aux nouvelles conditions de vie en société.

Selon Florence Binay, la sophrologie est une méthodologie ouverte à tous donnant à chacun la possibilité de découvrir ses propres ressources et de se transformer favorablement.

Pédagogie du bonheur et de la mise en valeur de ses potentiels positifs, elle permet à chacun de vivre mieux, de porter un regard différent sur soi et sur le monde qui nous entoure.

Les exercices de mobilisation corporelles, respiratoires et de visualisations rétablissent petit à petit le dialogue entre le corps et l’esprit et mobilise de façon positive les capacités et les ressources qui existent en tout être humain.

Il n’est pas nécessaire d’être malade pour aller consulter un sophrologue, que se soit en individuel ou en séance de groupe. La recherche d’un mieux-être est une belle motivation.

En effet, la sophrologie permet d’apprendre à connaître son corps, à vivre bien avec lui. Elle réduit les tensions, permet d’amortir les nuisances du quotidien et augmente les capacités de concentration, de mémorisation.

Elle peut être une réponse au stress, à la fatigue qui peut générer des insomnies, des douleurs, de l’angoisse, de la nervosité, etc.…

C’est une technique particulièrement efficace pour trouver ou retrouver le positif à l’intérieur de soi et dans sa vie.

Origines de la sophrologie

C’est en 1960 que le Professeur Alphonso Caycedo, neuropsychiatre crée cette science, synthèse occidentalisée de :

◊ Techniques orientales
– religion des Veda
– Hindouisme
– Bouddhisme
– Taoïsme
– Médecines indiennes
– Zen
– Yoga

◊ Méthode de Shultz (training autogène)

◊ Médecine et psychologie occidentale
– Abbé J.C. de Faria (recherche sur le sommeil et à l’origine de la suggestion hypnotique)
– Mesmer, Braid et Charcot (magnétisme et hypnose)
– S. Freud (psychanalyse en 1896)
– C.G. Jung (inconscient collectif)
– W. Reich (analyse bioénergétique – circulation de l’énergie dans le corps – cuirasses)

Le respect de sa spécificité assure son efficacité et ses champs d’application sont vastes ; de la simple recherche d’un mieux être ou de mieux respirer au :
– stress
– mauvaise gestion des émotions
– insomnies, amélioration de la qualité du sommeil
– augmenter ou équilibrer son énergie et réduire la fatigue
– difficultés de concentration
– troubles de la mémoire et développement de la mémoiremanque de confiance en soi ou vision négative de soi
– dépressions, angoisses, nervosité, agressivité
– acouphènes
– phobies
– douleurs (arthroses, arthrite, migraines, abdominales, dos…)
– douleurs aiguës (cancers – en complément)
– troubles digestifs
– gestion des crises d’asthmes, des tachycardies
– renforcement de l’immunité
– amélioration de la réfection tissulaire en cas de lésions organiques, chocs traumatiques
préparation aux opérations et récupération post-opératoire

La sophrologie ne remplace en aucun cas une prescription médicale ou un traitement. Elle se place en complément pour amplifier les facultés de la personne, afin de se situer dans un mieux-être.

Applications spécifiques : sophrologie et enfants ; sophrologie en entreprise ; sophrologie et sport ; sophrologie et maternité, parentalité.

Une fois les différentes techniques apprises auprès d’un professionnel, il est possible de reproduire les exercices en toute autonomie, au calme chez soi, ou dans les situations génératrices de stress (transports en commun, examens, prise de parole en public…). Pour cela il est nécessaire de s’entrainer un peu.

Intégrer la sophrologie à sa vie en la pratiquant régulièrement, c’est adopter des habitudes de vie visant la tranquillité dans ses pensées, ses émotions, son corps et ses actions.

Petit ou grand, sportif, femme enceinte ou jeunes parents, chef d’entreprise, enseignant ou étudiant, que l’on soit en pleine forme ou atteint d’une pathologie… chacun peut pratiquer et tirer de multiples bénéfices de cet outil afin de mieux se connaitre et développer une conscience sereine et positive.

Convaincue que le bonheur se cultive comme un jardin et que nous sommes « capitaine à bords de notre navire » (N.Mandela), il est possible, en quelques minutes, de pratiquer des choses simples, concrètes et accessibles à tous afin de ne pas laisser nos pensées négatives, nos ruminations et le stress ternir la
richesse de notre quotidien.

Pour aller plus loin, découvrez le livre de Florence Binay.

Attention : Ce livre n’est pas un livre sur la sophrologie mais sur des astuces issues de la sophrologie en grande majorité, ainsi que de Mindfulness et techniques orientales avec pour objectifs une pratique facile au quotidien afin d’embellir sa vie et de rajouter de la vie à sa vie.

Portez-vous bien !

 Florian KAPLAR
© Naturo-Passion

3 comments

  1. David@psycho dit :

    Merci pour cet article très complet. La sophrologie est une technique de méditation et de relaxation intéressante. C’est pourquoi de très nombreux sages-femmes la proposent lors des préparations à l’accouchement.

  2. frabboni dit :

    oui MERCI, cela contribue à diffuser ce domaine qui permet de traverser certaines epreuves de vie.
    JE peux vous conseiller d’aller sur le site de la FEPS (federation des ecoles professionnelles de sophro), qui regroupe 12 ecoles. Elles proposent sur deux années de formation, avec un minimum de 400 heures en présences, et délivrent un diplôme certifié RNCP (repertoire national des certificats professionnels). Il y a une belle alliance entre la theorie et la pratique pour s’exercer à vivre la sophrologie.

  3. Pour compléter ce que dit « frabboni », pour celles et ceux intéressés par le métier de sophrologue, je vous confirme que le FEPS pourra vous renseigner d’une part, et qu’une fois le diplôme obtenu l’épanouissement est total d’autre part !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la Newsletter
Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières publications et suivre notre actualité