Secrets de longévité (documentaire ARTE) - Naturo-Passion.com

Secrets de longévité (documentaire ARTE)

Secrets de longévité ARTE

Le Dr Jacques LACAZE vient de me faire parvenir un courriel au sujet d’un documentaire exceptionnel diffusé en ce moment sur ARTE, que je viens de visionner et qu’on peut voir sur le site de la chaîne encore pendant quelques jours…

Ce documentaire tente de percer le mystère des personnes de petite taille qui seraient épargnés par les maladies dégénératives (cancer, diabète, etc.).

Résumé

Épargnés par le cancer, le diabète et Alzheimer, des hommes et des femmes de petite taille intriguent les chercheurs qui tentent de repousser les maladies survenant avec l’âge. Une captivante enquête sur les mécanismes du vieillissement par les réalisateurs de Mâles en péril.

Dans une vallée reculée du sud de l’Équateur, le docteur Jaime Guevara rencontre un jour une population d’hommes et de femmes de petite taille, 1 mètre 20 en moyenne, et observe qu’ils n’ont ni le diabète ni le cancer. Il publie ses observations mais personne ne le croit… Valter Longo, lui, dirige des recherches sur le vieillissement à l’université de Los Angeles. Son but : repousser les limites de la longévité. Il étudie notamment une levure qui vit dix fois plus longtemps que la normale. Rapporté à l’homme, cela équivaudrait à huit cent années supplémentaires… Les routes de ces deux hommes vont se croiser – c’est le début d’une grande aventure scientifique. Par quels mécanismes les petits hommes équatoriens sont-ils protégés de certains maux ? De Quito à Los Angeles, en passant par Tel-Aviv, le film suit pas à pas le cheminement d’une recherche révolutionnaire pour la compréhension et la prévention de maladies comme le cancer. Et dessine en pointillé les voies pour vivre en bonne santé… le plus longtemps possible.

Le courriel du Dr Jacques LACAZE, président de l’APAG

Chers ami(e)s

ARTE rediffuse plusieurs fois le film sur « Secrets de longévité » concernant un passionnant travail de scientifiques sur « des hommes de petite taille » qui ne connaissent pas les maladies dégénératives: cancers, diabète, maladies neurodégénératives… Il faut absolument que vous le regardiez, que vous en parliez autour de vous, dans vos blogs, par tous les moyens possibles. C’est de la vie de millions de personnes qui est en jeu. Il est indiqué dans l’émission que des « tractations sont en cours pour donner une solution pratique à la prévention des maladies dégénératives: mais nos parents, nos enfants, nos proches, nous mêmes, n’avons pas le temps d’attendre que ces messieurs de la finance ai résolu le problème. Il faut agir et vite.

Les prochaines diffusions auront lieu: le lundi 22.04 à 11h05 et le vendredi 26.04 à 5h05

J’ai parlé de cette émission au docteur André Gernez. Il l’a regardée puis m’a fait ce commentaire qui est un véritable appel:

Les faits, présentés dans le film, sont issus d’un travail rigoureux et indiscutable. Ils confirment totalement ce que j’ai écrit et proposé depuis la fin des années 60, concernant la prévention et le traitement des maladies dégénératives. La diminution du facteur de croissance IGF1 peut être très facilement obtenue par une action sur l’hypophyse permettant le tarissement de la sécrétion d’hormone de croissance. On ne peut plus reculer. Les personnes frappées par un cancer, celles qui démarrent une maladie d’Alzheimer ou une sclérose en plaques ou une schizophrénie en particulier, ont le droit de bénéficier d’une action thérapeutique efficace permettant une guérison définitive. Une irradiation de l’hypophyse avec une dose très faible de 12,5mCi ou son isodose, permet d’obtenir ce tarissement de l’hormone de croissance. Cette action peut être réalisée en ambulatoire par un radiothérapeute, ou par l’utilisation des appareils de haute technologie: Gamma Unit ou Stéréo GIHF. Cela a été démontré par le Professeur Schaub.  Pour ces millions de personnes, c’est urgent et rien ne peut justifier un attentisme quelconque ».

Pour en savoir plus sur cette émission, connectez vous sur:

http://www.arte.tv/guide/fr/046388-000/secrets-de-longevite

http://videos.arte.tv/fr/videos/secrets-de-longevite–7421228.html

NB : le 2e lien vers la vidéo ci-dessus ne fonctionne plus, ARTE ne met en accès libre ses émissions sur son site internet que quelques jours après la dernière diffusion. Vous pouvez consulter le dossier de presse de ce documentaire qui est une bonne synthèse : http://download.pro.arte.tv/uploads/Secrets-de-longevite-vertical-DP.pdf

Florian KAPLAR

7 comments

  1. Dcembre dit :

    Merci pour ce post. Le Dr Gernez n’est pas un favori des experts médicaux ni des dirigeants du monopole médical, même s’il a été décoré par le Président des français. Se battre contre un dogme n’est pas une mince affaire. Ça ressemble parfois à la mission de Don Quichotte.

    • Florian dit :

      Merci pour ce commentaire et bienvenu sur le blog.
      Effectivement le combat est long et difficile, mais si chacun d’entre nous en parle autour de soi et relaie les articles sur le Dr Gernez, la prise de conscience pourra se faire progressivement.

    • Florian dit :

      Merci Dcembre pour l’intérêt porté à ce blog et aux travaux du Dr Gernez. Le protocole de prévention anti cancer demeure encore confidentiel mais cela est en train de changer car de plus en plus de personnes qui sont à la recherche d’informations sur la prévention, en prennent connaissance, grâce à internet, notamment.

      Quels que soient les résultats que la science puisse atteindre un jour dans la guérison du cancer, on ne peut se permettre d’attendre, 150.000 personnes meurent chaque année de ce fléau, rien qu’en France ! Il faut donc absolument et rapidement mettre en oeuvre une politique de prévention pour en mesure les résultats et vérifier les thèses du Dr Gernez.

  2. Hello,
    Juste pour dire que je connais les thèses du Dr Gernez. Le sujet est intéressant, mais je ne partage pas ses conclusions, ni ce genre de solutions proposées pour lutter contre les maladies de civilisations, et notamment le cancer. Pour moi, c’est un peu comme croire que l’on va éradiquer la violence humaine en supprimant les armes à feu. On confond les « moyens » avec les « causes ».
    Ce genre de solution reste dans la logique scientifico-médicale qui ne peut s’empêcher de croire que la nature a mal fait les choses, et qu’il revient à l’homme d’y remédier, de préférence par des méthodes guerrières.
    A tout cela, je préfère le cheminement de Michel Odoul, qui a au moins l’avantage de donner du sens à ce que le « mal a dit ».
    Notre société est malade, et souffre d’une grave carence …celle du sens.
    Bravo pour le blog.
    Cordialement,
    Francis

    • Florian dit :

      Merci Francis pour ce commentaire. Je pense pour ma part que la société étant ce qu’elle est, nous ne pouvons attendre sans rien faire et regarder autour de nous des proches tomber les uns après les autres de cette terrible maladie.

      La suppression des armes n’éradiquerait pas la violence, certes, mais regardez ce qui se passe aux Etats-Unis. Ce pays est le plus violent au monde et il est aussi celui où circulent le plus d’armes…. Mais ceci est un autre débat.

      150.000 personnes décèdent chaque année des suites du cancer. Devons nous attendre que la société retrouve du sens avant d’agir alors qu’il existe une voie qui n’a jamais été explorée, à savoir le protocole de prévention active contre le cancer du Dr Gernez ?

      L’un n’empêche pas l’autre. On peut tous militer pour que le bon sens reprenne le dessus dans la société, mais on peut aussi vouloir épargner des vies détruites.

  3. Dcembre dit :

    … Notre société est malade, et souffre d’une grave carence …celle du sens….

    Si c’est la société qui est malade, pourquoi alors soigner les individus? Ne serait-il pas plus adéquat de soigner la société ou même la famille, première personne morale, avant les individus?

  4. ariss dit :

    Bonjour,

    Mercie Francis Copeau pour l’auteur cité que je ne connaissais pas du tout, j’ai vu les ouvrages écrits qui ont l’air très intéressant. Commande passée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la Newsletter
Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières publications et suivre notre actualité