jeûne thérapeutique | Naturo-Passion.com

Tag Archive for jeûne thérapeutique

Herbert Shelton, grande figure du jeûne

Herbert_Shelton_Naturo-Passion
Comme je vous l’avais annoncé lors de l’interview de Thierry de Lestrade au sujet de son livre « Le jeûne, une nouvelle thérapie ? », celui-ci m’ a aimablement autorisé à reproduire un extrait de son livre qui retrace le parcours d’Herbert Shelton, grande figure du jeûne.

Selon Wikipédia, Herbert Macgolfin Shelton (1895 – 1985) fut un éducateur de santé aux États-Unis, végétarien et défenseur des régimes de nourriture basique. Il fut désigné par le Parti des végétariens américain pour concourir à la présidentielle des États-Unis en 1956.

Considéré comme le père des dissociations alimentaires, il a été le fondateur de l’hygiénisme, une médecine non conventionnelle qui prône l’autoguérison, le crudivorisme, le jeûne et la naturopathie.

Après sa mort, ses successeurs continuèrent son œuvre, qui continue à être propagée à travers le monde. Certains de ses livres, tel que Le Jeûne (en téléchargement gratuit à la fin de cet article) et Les Combinaisons alimentaires, sont devenus des classiques en naturopathie. Read more

Jeûner au sucre – Les promesses de l’alimentation cétogène

Markus Bock_Naturo-PassionDans cette série d’articles que je consacre au jeûne et à ses incroyables bienfaits, je vous propose cette fois de découvrir la conférence qu’a tenue Markus Bock, chercheur en neuro-immunologie au Centre Médical Universitaire de la Charité à Berlin au congrès international « Manger, jeûner, vivre longtemps ! » les 29 et 30 juin à la Fondation Maria Buchinger.

Jeûner au sucre !  L’alimentation cétogène comme thérapie des troubles neurologiques

 Markus Bock

(reproduit avec l’aimable autorisation de la Fondation Buchinger)

Read more

« Moins peut-il être plus ? » Interview de Thierry de Lestrade sur le jeûne thérapeutique

Le jeûne, une nouvelle thérapie_Naturo-Passion« Moins peut-il être plus ? »

Ce slogan percutant peut heurter dans nos sociétés dites modernes où la nourriture n’a jamais été aussi abondante et facile d’accès et, dans le même temps, le nombre de personnes frappées par les maladies de civilisation que sont le diabète, l’obésité, l’hypertension, l’asthme, ou encore la dépression, pour ne nommer que celles là, semble augmenter de façon inéluctable…

Il n’y a pourtant rien d’inéluctable. Nous devons « simplement » changer notre rapport à la nourriture et, incidemment, à la santé. Et pourquoi pas pour cela se réapproprier une pratique millénaire telle que le jeûne ou l’abstinence de nourriture ?

Populaire en Russie et en Allemagne où il peut se pratiquer dans des cliniques spécialisées (certaines très coûteuses), mais peu connu en France, le jeûne semble susciter aujourd’hui un regain d’intérêt.

La science le prouve : l’organisme n’est pas fait pour assimiler autant de nourriture  que ce que nous lui imposons aujourd’hui avec trois voire quatre repas quotidiens. L’organisme est au contraire génétiquement adapté à supporter l’alternance de périodes de disettes et de périodes d’abondance. Il faut bien dire que les frigos et garde manger pleins à craquer de nourriture – par ailleurs souvent dénaturée et toxique – sont récents dans nos sociétés.

Si le jeûne fait l’actualité, c’est notamment grâce à Thierry de Lestrade, que j’ai eu le plaisir d’interviewer pour Naturo-Passion. En voici la synthèse… Read more

Restriction calorique, longévité et mon expérience du jeûne !

Jeune therapeutiqueVous savez déjà que je pratique le jeûne intermittent, mais, la semaine du 15 août, profitant d’un temps un peu plus calme professionnellement, j’ai eu envie de faire un jeûne hydrique d’une semaine, comme je le pratique à peu près deux fois par an.

C’est une aventure assez extraordinaire. Pendant une semaine, on n’absorbe aucune nourriture solide, c’est-à-dire qu’on ne boit que de l’eau ! Si l’on veut, on peut aussi boire des jus de fruits, des bouillons de légumes et des tisanes.

La première fois, on se demande même comment cela est possible tellement nous sommes conditionnés : si on ne mange pas toutes les 4-5 heures, c’est forcément l’hypoglycémie voire la syncope !

Et pourtant, vous allez voir avec ce récit qu’il n’en est absolument rien. Nos ancêtres étaient loin d’avoir accès à de la nourriture en permanence et des milliers si ce n’est des millions de personnes pratiquent le jeûne à travers le monde, sereinement, pour leur plus grand bienfait, à condition bien entendu de suivre quelques règles de précaution car il existe certaines contre-indications.

J’en profiterais aussi pour porter à votre connaissance une nouvelle étude qui confirme que la restriction calorique augmente la longévité chez les vers ronds (nématodes), les conclusions étant selon les auteurs porteuses de promesses pour l’homme.

Enfin, je vous suggérerais quelques références, à lire, voir ou écouter, pour approfondir le sujet, à commencer par le formidable documentaire déjà diffusé sur ARTE en mars 2012 « Le jeûne, une nouvelle thérapie », qui sera rediffusé le 19 septembre prochain. Je vous proposerais notamment quelques livres dont un ebook gratuit « Le jeûne » de H.M. Shelton (qui date de 1934), ainsi que deux émissions de France Inter à réécouter en podcast.

Au départ, mon intérêt porté au jeûne est parti de discussions que j’ai eues avec des musulmans sur le ramadan, un rite qui m’intriguait particulièrement… Voulant en savoir plus sur la privation volontaire de nourriture, je me suis documenté et c’est là que j’ai découvert que de nombreuses personnes, croyantes ou non, décidaient d’elles-mêmes de se mettre pendant plusieurs jours « à l’eau et au pain sec », seules ou en groupes, parfois même en faisant de la randonnée ! J’avoue que lorsqu’on prend connaissance de tout cela la première fois, cela heurte et pas qu’un peu…

Êtes-vous prêts à découvrir le jeûne et ses vertus ? Read more

Inscrivez-vous à la Newsletter
Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières publications et suivre notre actualité