Les vertus du soja - Naturo-Passion.com

Les vertus du soja

Les vertus du soja_Naturo-PassionPour cet article sur le soja, je vous propose une interview du Dr Michel Roussel, auteur du livre « Les vertus du soja » paru aux éditions Alpen.

L’intérêt de ce livre est qu’il apporte un éclairage de praticien éprouvé qui a traité avec des résultats des centaines de patients avec du soja sous forme de compléments ou sous forme alimentaire pour réduire le cholestérol, prévenir le cancer et diminuer les troubles de la ménopause.

Selon le Dr Roussel : « Manger un peu de soja tous les jours éloigne les maladies pour toujours ».

1- Dr Roussel, bonjour, les éditions Alpen viennent de ressortir votre ouvrage consacré aux bienfaits du soja sur la santé « Les vertus du Soja », qu’est-ce qui vous a amené à vous intéresser au soja ?

Bonjour Florian Kaplar, je me suis intéressé au soja en étudiant les compléments alimentaires pour soigner les symptômes de la ménopause, en particulier les bouffées de chaleur. J’ai toujours refusé de prescrire le traitement hormonal substitutif, je me suis donc penché sur le soja.

2- Au début des années 2000, une violente polémique sur le soja, émanant des Etats-Unis, est venue jeter le trouble sur cet aliment consommé depuis des milliers d’année en Asie et seulement depuis quelques dizaines d’années en Occident. Le soja devenait dangereux dans les préparations infantiles, il favorisait le cancer du sein, il rétrécissait le cerveau, il provoquait des malformations génitales, etc. Les dernières recherches semblent montrer au contraire que le soja est bénéfique lorsqu’il est consommé très jeune.

Quelle est votre position aujourd’hui ?

Question difficile, réponse délicate. Il me semble illusoire de comparer les modes de vie et d’alimentation des asiatiques et des occidentaux. Pour ma part, je n’ai pas d’expérience de prescription thérapeutique du soja pour les jeunes enfants. Je n’ai toutefois jamais eu connaissance de problèmes de santé liés à une consommation de lait de soja chez l’enfant. En excluant le nourrisson, il me semble qu’une consommation raisonnable (attention aux fanatiques) d’aliments contenant du soja (en particulier des yaourts) ne comporte aucun risque

3- Quels sont les résultats que vous avez constatés avec le soja ? Pour quelles indications ?

J’ai commencé à prescrire des compléments alimentaires à base de soja pour la ménopause ou la pré-ménopause. Ensuite, ayant étudié les propriétés du soja, ayant rencontré des personnes compétentes dans la fabrication et l’utilisation de produits à base de soja, j’ai rapidement conseillé le soja dans l’hypercholestérolémie soit sous forme de lait soit sous forme de tofu.

Pour les bouffées de chaleur, les résultats sont excellents et peuvent être amplifiés par l’homéopathie ou la phytothérapie (au moins 300 dossiers personnels).

Le cholestérol baisse de façon presque spectaculaire à condition d’une consommation suffisante (minimum 2 grands verres par jour de lait de soja) et très régulière ce qui est parfois un handicap

4- Avez-vous constaté chez vos patientes des effets nocifs liés à la consommation de soja, que ce soit sous forme alimentaire ou par suppléments ?

Je n’ai jamais observé d’effets nocifs. Cependant, pour le lait de soja, certaines personnes ont des difficultés pour le digérer, ceci étant assez subjectif. Il existe une certaine réticence alimentée par une certaine presse. Mon expérience est basée sur le côté « thérapeutique » du soja chez l’adulte. Je sais que les compléments alimentaires à base de soja améliorent les symptômes des femmes à la ménopause en particulier les bouffées de chaleur, quoi qu’en dise certains, je l’ai constaté en tant que praticien !!

5- Consommez vous vous-même des aliments à base de soja ?

Oui je consomme régulièrement du soja soit sous forme de tofu frais si possible ou lyophilisé soit sous forme de yaourts que je fabrique moi-même.

Lorsque que j’ai l’occasion, j’achète volontiers des préparations bio toutes prêtes contenant du soja.

-Dr Roussel, merci, je rappelle aux lecteurs de Naturo-Passion votre ouvrage : « Les vertus du soja » paru aux Editions Alpen, que vous pouvez acheter ou commander chez votre libraire ou, sinon, en cliquant sur l’image ci-dessous :

Portez-vous bien !

 Florian KAPLAR
© Naturopathie Passion

 

 

7 comments

  1. Olga dit :

    Pour toutes ces informations, sinon, j’ai une petite question, est-ce qu’on peut prendre du soja pendant l’allaitement ?

  2. DANI dit :

    Bonjour,

    Je souffre des inconvénients liés à la ménopause. Après avoir eu un cancer du sein, j’aimerais savoir si le fait de prendre des suppléments à base de soja serait sans danger.

    Merci pour votre réponse.

  3. CHRIS dit :

    Bonjour,
    cet article me parait bien laconique, et assez orienté sur la mouvance actuelle voulant nous faire consommer le soja par tonne. Mais de quel soja parlons-nous en fait, car il y en a deux : le jaune et le vert.
    J’ai parcouru nombreux traités de medecine traditionelle chinoise, et d’ouvrages de praticiens en MTC, et n’ai pas lu la meme chose que ce que raconte ce dr Roussel. A savoir que le soja, si non fermenté, comporte bcp plus d’inconvenients que d’avantages, et également n’est pas conseillé en periode d’allaitement (contient des toxines telles de l’hémagglutinine et un inhibiteur de trypsine qui retardent la croissance. En outre, il contient les fameuses proteines vegetales, c’est vrai, mais le hic, c’est que deux d’entre elles, la méthionine et la cystine etant en faible quantité, rends l’assimilation des autres assez mediocre. Il serait bon de savoir qui a raison dans tout cela : les medecins chinois, consommant le soja depuis plus de 3ooo ans, ou bien les medecins ou intervenants occidentaux, qui nous le vendent sans danger pour la santé ? Peut-etre une idée de débat serait interessant. Le danger, est pour ma part bien réel, car le soja tend a se répandre énormement, mais n’est pourtant pas un aliment sans risque. Sauf si fermenté tel sauce soja, natto, miso, tempeh. Et je ne peux m’empecher de penser au fait qu’il est de culture très rentable, et a une corélation mercantile de lobbyes, toujours autant désinteressés par notre réelle santé.
    Au plaisir d’échanger avec vous sur ce sujet.

    • Florian dit :

      Chris, merci pour votre contribution. Pour ma part, le soja et ses dérivés ont toute leur place dans une alimentation variée et équilibrée. Pour de plus amples détails, je vous renvoie à mes autres articles sur le soja qui répondent à la plupart de vos interrogations : http://naturo-passion.com/category/soja-2/.

    • Marc Resch dit :

      Oui effectivement, il me semble que cet article est assez orienté…

      Je viens de finir de lire « Soja : ami ou ennemi de notre santé » de Kaylaa Daniels, et désormais j’évite au maximum soja. Entre :
      – les phyto-oestrogènes qui perturbent le système hormonal et peuvent causer cancer du sein et nodules à la thyroïde (mais qui peuvent effectivement avoir aussi des effets latéraux « positifs » pour les bouffées de chaleur),
      – les inhibiteurs de protéase et de trypsine qui favorise l’anémie,
      – les saponines et autres allergènes, et j’en oublie….
      on comprend bien pourquoi les asiatiques fermentaient le soja pendant *3 ans* pour que tous ces produits nocifs se dégradent.. en occident, il est fermenté 15 jours à quelques semaines maximum, cherchez l’erreur…

      Pour moi, le soja est un poison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à la Newsletter
Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières publications et suivre notre actualité