Les vertus du sojaPour cet article sur le soja, je vous propose une interview du Dr Michel Roussel, auteur du livre « Les vertus du soja » paru aux éditions Alpen.
L’intérêt de ce livre est qu’il apporte un éclairage de praticien éprouvé qui a traité avec des résultats des centaines de patients avec du soja sous forme de compléments ou sous forme alimentaire pour réduire le cholestérol, prévenir le cancer et diminuer les troubles de la ménopause.
Selon le Dr Roussel : « Manger un peu de soja tous les jours éloigne les maladies pour toujours ».


1- Dr Roussel, bonjour, les éditions Alpen viennent de ressortir votre ouvrage consacré aux bienfaits du soja sur la santé « Les vertus du Soja », qu’est-ce qui vous a amené à vous intéresser au soja ?

Bonjour Florian Kaplar, je me suis intéressé au soja en étudiant les compléments alimentaires pour soigner les symptômes de la ménopause, en particulier les bouffées de chaleur. J’ai toujours refusé de prescrire le traitement hormonal substitutif, je me suis donc penché sur le soja.

2- Au début des années 2000, une violente polémique sur le soja, émanant des Etats-Unis, est venue jeter le trouble sur cet aliment consommé depuis des milliers d’année en Asie et seulement depuis quelques dizaines d’années en Occident. Le soja devenait dangereux dans les préparations infantiles, il favorisait le cancer du sein, il rétrécissait le cerveau, il provoquait des malformations génitales, etc. Les dernières recherches semblent montrer au contraire que le soja est bénéfique lorsqu’il est consommé très jeune.
Quelle est votre position aujourd’hui ?

Question difficile, réponse délicate. Il me semble illusoire de comparer les modes de vie et d’alimentation des asiatiques et des occidentaux. Pour ma part, je n’ai pas d’expérience de prescription thérapeutique du soja pour les jeunes enfants. Je n’ai toutefois jamais eu connaissance de problèmes de santé liés à une consommation de lait de soja chez l’enfant. En excluant le nourrisson, il me semble qu’une consommation raisonnable (attention aux fanatiques) d’aliments contenant du soja (en particulier des yaourts) ne comporte aucun risque.

3- Quels sont les résultats que vous avez constatés avec le soja ? Pour quelles indications ?

J’ai commencé à prescrire des compléments alimentaires à base de soja pour la ménopause ou la pré-ménopause. Ensuite, ayant étudié les propriétés du soja, ayant rencontré des personnes compétentes dans la fabrication et l’utilisation de produits à base de soja, j’ai rapidement conseillé le soja dans l’hypercholestérolémie soit sous forme de lait soit sous forme de tofu.
Pour les bouffées de chaleur, les résultats sont excellents et peuvent être amplifiés par l’homéopathie ou la phytothérapie (au moins 300 dossiers personnels).
Le cholestérol baisse de façon presque spectaculaire à condition d’une consommation suffisante (minimum 2 grands verres par jour de lait de soja) et très régulière ce qui est parfois un handicap

4- Avez-vous constaté chez vos patientes des effets nocifs liés à la consommation de soja, que ce soit sous forme alimentaire ou par suppléments ?

Je n’ai jamais observé d’effets nocifs. Cependant, pour le lait de soja, certaines personnes ont des difficultés pour le digérer, ceci étant assez subjectif. Il existe une certaine réticence alimentée par une certaine presse. Mon expérience est basée sur le côté « thérapeutique » du soja chez l’adulte. Je sais que les compléments alimentaires à base de soja améliorent les symptômes des femmes à la ménopause en particulier les bouffées de chaleur, quoi qu’en dise certains, je l’ai constaté en tant que praticien !!

5- Consommez vous vous-même des aliments à base de soja ?

Oui je consomme régulièrement du soja soit sous forme de tofu frais si possible ou lyophilisé soit sous forme de yaourts que je fabrique moi-même.

Lorsque que j’ai l’occasion, j’achète volontiers des préparations bio toutes prêtes contenant du soja.

-Dr Roussel, merci, je rappelle aux lecteurs de Naturo-Passion votre ouvrage : « Les vertus du soja » paru aux Editions Alpen, que vous pouvez acheter ou commander chez votre libraire ou, sinon, en cliquant sur l’image ci-dessous :

Portez-vous bien !