Dany Culaud croque la vie
Partons à la rencontre de Dany Culaud, spécialiste de l’alimentation vivante qui publie « Croque La Vie, Ma Méthode Santé en 21 Petits pas » aux éditions Trédaniel.

Bonjour Dany Culaud, pourriez vous nous dire qui vous êtes, ce que vous faites et pourquoi vous vous êtes intéressée à l’alimentation vivante ?
Bonjour Florian, je suis une femme passionnée, qui aime transmettre, qui croit en la prévention par une alimentation plus verte et organique et qui défend ardemment un monde plus harmonieux. La rencontre avec le mieux-être et le monde végétal est mon chemin de vie si j’ose dire.


J’ai l’habitude de confier que je suis une amoureuse des légumes. Je les ai découvert toute petite enfant. Je me souviens parfaitement quand à 3 ans, je partais chaque jour au jardin avec ma grand-mère dans son immense potager dans la campagne bretonne. Il y avait ce lieu et à côté, un jardin plus petit, charmant avec seulement des arbres fruitiers, beaucoup de petits fruits et une vigne avec du raisin blanc magnifique. J’ai grandi ensuite dans un autre potager, celui de mes parents préparé par un vieux jardinier, plein de connaissances. J’y dévorais les légumes et les fruits avant qu’il ne parvienne dans la cuisine et on me comparait souvent gentiment à un petit lapin.
Donc, lorsque je débarque très jeune à Paris pour mes études supérieures, dans ma chambre de bonne, je remplis des paniers de légumes que je vais chercher sur les marchés. Je suis en quête de comprendre un certain nombre de choses liés à la santé par l’assiette, mais il me faudra quelques années avant d’y parvenir. C’est lors de mon installation en Asie du sud-est que je rencontre un naturopathe installé au fin fond de l’île de Bornéo qui m’apportera d’immenses connaissances en matière de santé naturelle.
Quatre années plus tard, je reviens en France pour passer mon diplôme d’éducatrice sportive et suivre une formation de naturopathe auprès d’André Passebecq, célèbre naturothérapeute. La rencontre est capitale. André Passebecq enseigne le manger cru depuis 1958 et je découvre auprès de lui les travaux d’Ann Wigmore qui a ouvert le célèbre institut Hippocrate aux USA en 1956, et ceux du Dr Christine Nolfi au Danemark qui prône dès 1940 l’alimentation vivante. Ma voie est tracée, animée par la pédagogie que j’avais déjà appliquée auparavant à Bornéo en tant que professeure de plongée sous-marine, je souhaite désormais enseigner la prévention par une alimentation saine, vivante et haute en vitalité. Nous sommes en 1996 et je n’ai eu de cesse depuis lors, d’enseigner partout et à tous, le mieux-être et la prévention par le biais d’une alimentation basée en grande partie sur les végétaux crus, les graines germées, les feuilles vertes, les jus verts, ces deux derniers constituant pour moi depuis deux décennies le socle de mon alimentation quotidienne. C’est d’ailleurs en l’an 2000 que je rencontre à Paris le directeur du centre Hippocrate en Floride, fervent promoteur d’une alimentation verte, et il s’installe immédiatement entre nous une amitié et une collaboration qui dure depuis plus de 15 ans.
 
En quoi consiste l’alimentation vivante ?
En anglais, on parle de raw living food, en français d’alimentation vivante. Vivante car elle n’a subi aucune transformation. Elle exclut donc les chairs crues qui sont déjà en état de décomposition. Elle est composée uniquement d’aliments du règne végétal.
Elle repose sur des principes fondamentaux :
– Des aliments très sains, biologiques au maximum et le plus naturels possible, en majorité crus, nutritionnellement très denses, et facilement assimilables par notre organisme.
– Fruits et légumes frais, graines germées et jeunes pousses, graines et fruits oléagineux, jus de légumes frais et jus d’herbes comme le jus d’herbe de blé, algues d’eau de mer, micro-algues d’eau douce comme la spiruline, fleurs et herbes sauvages, ail, gingembre, constituent la base de l’alimentation vivante.

 
Quels sont ses bienfaits ?
Enormes ! Si elle est mise en place correctement avec les bons produits, en évitant les pièges comme celui du trop sucré, ou du trop gras, etc. les bienfaits son nombreux :

  • Un corps physique plus souple et plus mince, les kilos superflus s’envolent ! Les jambes sont plus légères, on dort mieux, on se lève plus facilement. Le regain d’énergie est aussi un des premiers points qui se manifeste. Les personnes sont même stupéfaites de ressentir soudain cette énergie nouvelle jamais soupçonnée.
  • Le sang circule mieux, le métabolisme est plus important tout comme la régénération cellulaire.
  • Les douleurs articulaires diminuent. Grâce à l’abondance de légumes alcalins, le sang s’alcalinise. Les inflammations diminuent, l’organisme est plus oxygéné.
  • La résistance biologique du corps augmente : plus on mange cuit, plus le système immunitaire s’affaiblit, plus on mange cru, plus les défenses se renforcent.
  • L’énergie intellectuelle est également augmentée.
  • Le teint s’éclaircit, la peau est plus élastique.
  • Le moral devient meilleur, et l’adaptabilité aux agents stressants de l’existence est augmentée.
  • La vie est davantage source de joie !

 
Est-elle adaptée à tout le monde (quelles sont les éventuelles contre-indications ?)
Mon crédo n’a pas changé depuis 20 ans : plus de cru dans l’assiette au quotidien ! Oui, bien sûr tout le monde peut et doit manger plus d’alimentation vivante chaque jour. Pourquoi nécessairement penser 100% cru sinon rien ! Je suis modérée sur tout ce qui est trop radical. Il y a largement de quoi se situer déjà à mi-chemin. Le premier pas est de démarrer. Le problème auquel sont confrontées certaines personnes aujourd’hui, est le syndrôme de l’intestin irritable ou colopathie fonctionnelle. Soyons clair, la nourriture industrielle ingérée depuis des années par certains n’a pas mis au repos les intestins et le colon, résultat, ils sont irrités et irritables. Dans ce cas, il est important de changer sa nourriture bien sûr, agir doucement, avec notamment des jus très alcalins, voire coupés d’eau, et il est parfois nécessaire à ce stade de consulter un naturopathe par exemple, ayant une connaissance de l’alimentation vivante.
 
Qu’est-ce que vous constatez en premier chez les personnes qui se mettent à l’alimentation vivante ?
J’aide beaucoup de personnes à démarrer et la toute première chose que j’entends, c’est « je ne pensais pas que c’était possible de se sentir aussi bien, aussi léger, sans maux de tête, avec moins d’envie de sommeil, avec davantage de vitalité ». C’est absolument merveilleux de voir ces personnes recommencer à sourire à la vie.
 
Vous venez de publier un livre aux éditions Trédaniel « Dany croque la vie », pouvez vous nous en parler. Qu’est-ce qui vous a donné l’idée de faire ce livre ?
Il y a très très longtemps que les personnes assistant à mes ateliers me demandaient un livre de recettes. Mais à l’époque jeune maman monoparentale de deux enfants que j’ai allaité durant 6 ans et demi au total pour les deux, chef d’entreprise également, je n’avais pas de temps. Mais l’idée s’imposait de plus en plus, car j’accumulais trop de connaissances que j’avais du mal à partager entre tous. Le temps vint et là, considérant le fait que dans mes ateliers j’avais toujours enseigné plus que simplement de la cuisine mais tout un art du bien-être, écrire seulement un livre de recettes ne correspondait à ce que je transmettais. J’allais être frustrée c’est sûr. La méthode s’appuyant sur la nourriture et le mouvement s’imposait d’elle-même. Et puis un matin je me suis réveillée en me souvenant de mon rêve étonnant, j’écoutais un conférencier de renom dans une salle immense bondée de monde. Il nous parlait de nourriture et à un moment je me suis insurgée, je me suis levée et j’ai dit, « pardonnez moi mais il n’y a pas que la nourriture qui est importante dans notre quotidien, je défends de mon côté vivement aussi, la capacité à être heureux. Ainsi était né le 3ème pilier de la méthode CROQUE LA VIE, qui m’a toujours habitée car petite déjà, je me positionnais fortement pour l’harmonie dans tous les domaines de notre monde quotidien. 
CROQUE LA VIE est donc une méthode que j’ai construite directement à partir de ma vie, mon expérience. Je suis contente d’avoir finalement attendu un long moment avant qu’elle naisse, elle est d’autant plus aboutie. La méthode s’appuie donc sur 3 piliers, 3 grands principes :
– je mange plus de cru,
– je bouge davantage et
– je pense plus positif.
Elle est programmée en 21 petits pas. A chaque pas, on retrouve les 3 grands piliers où sont proposés des exercices, des astuces, des conseils d’experts pour avancer doucement sur le chemin de la transformation vers le mieux être. Je prends véritablement la main de chacun et je l’accompagne pas à pas dans cette transformation. Mon expérience en tant qu’enseignante depuis 20 ans, m’a montré à quel point il est impossible pour la plupart des personnes de modifier sa façon de manger de manière radicale, et en outre qu’elles ne savent pas par quel bout commencer. Je voulais donc absolument aider chacun à se mettre en chemin. Dans la partie « je mange plus de cru » donc, j’aide réellement chacun à modifier son assiette, sa gestuelle, ses habitudes, pas à pas. Chacun mettant en place un pas à la fois à son rythme, c’est très important. Au 21ème pas, on a vraiment capitalisé des bienfaits, transformé des habitudes, mis en place des actions qui vont se poursuivre dans le temps. Mon objectif est atteint.
Quels sont vos projets en cours (conférences, ateliers, centre Hippocrates, etc.) ?
J’ai beaucoup de projets, bien sûr le prochain séjour à Hippocrate en Floride qui aura lieu du 24 février au 16 mars 2016 avec un nouveau site en français d’information sur le centre en collaboration avec ma collègue et amie québécoise, Roxane Vézina. La promotion de CROQUE LA VIE car c’est un ouvrage complet, simple à mettre en place et ludique qui peut j’en suis sûre aider de nombreuses personnes. Une école de cuisine qui proposera de nouveaux ateliers de cuisine vivante suite à mon retour des USA en mars dernier où je me suis formée comme chef cru à la célèbre école de Cherie Soria, le Living Light Institute. Et d’autres projets encore pour continuer à faire connaître encore davantage le mieux-être par l’alimentation vivante.
 
Et pour finir, un petit extrait du DVD inclus dans le livre :
 

>> Pour aller plus loin :
Le site de l’Institut Hippocrates en Floride
Pour acheter le livre, rendez-vous chez votre libraire, ou commandez-le ici :

Portez-vous bien !
 Florian KAPLAR
© Naturo-Passion

Portez-vous bien !