La Suisse reconnaît officiellement la profession de naturopathe

Un article de notre ami journaliste et essayiste Jean-Luc Martin-Lagardette.
Le secrétariat d‘Etat suisse à la formation, à la recherche et à l’innovation (Sefri) vient d’approuver l’examen professionnel supérieur pour les naturopathes. Il donne un titre reconnu et protégé dans tout le pays : praticien de naturopathie avec diplôme fédéral.
meddouce
La profession de naturopathe connaît quatre disciplines :
– médecine ayurvédique,
– homéopathie,
– médecine traditionnelle chinoise (MTC)
– médecine naturelle traditionnelle européenne (MTE).
Cette reconnaissance est l’une des revendications centrales de l’article constitutionnel 118a Médecines complémentaires (voir ci-dessous), à savoir la création de diplômes nationaux pour les branches non-médicales de la médecine complémentaire.

Le métier de naturopathe a une longue tradition en Suisse. Il constitue d’ores et déjà une part importante de l’offre sanitaire : 2500 naturopathes exercent aujourd’hui dans l’ensemble des cantons. Le naturopathe avec diplôme fédéral est un professionnel de la santé qui « traite, conseille et suit des gens souffrant de troubles de la santé selon une méthode globale de médecine alternative ».
Dans le même temps, en France, la naturopathie est citée dans le dernier rapport de la Miviludes en tant que “dérive sectaire”. Deux pays, deux approches bien différentes…
Dans le même temps, en France, la naturopathie est citée dans le dernier rapport de la Miviludes en tant que "dérive sectaire". Deux pays, deux approches bien différentes...

Une réglementation pilote en Europe

Le nouveau diplôme fédéral garantit un niveau uniforme et une haute qualité de traitement. Dès cette année, des formations peuvent être sanctionnées d’un examen professionnel supérieur dans les quatre disciplines. Les personnes qui pratiquent déjà peuvent, elles aussi, se présenter à cet examen.
Des praticiennes et praticiens en exercice dans les quatre disciplines peuvent se présenter, durant une période transitoire de 7 ans, à l’examen professionnel supérieur à des conditions simplifiées.
La règlementation pour la profession de naturopathe a un caractère pilote en Europe. Elle fait office de pionnier pour des associations et organes de règlementation étrangers.
L’adoption du règlement de l’examen professionnel supérieur pour les thérapeutes en thérapie complémentaire par le Sefri est attendue pour ces prochaines semaines. Elle achèvera la création de diplômes nationaux pour l’ensemble de la médecine complémentaire non-médicale.
IEMN

Soutien populaire aux médecines complémentaires

Cette reconnaissance intervient après quinze ans de procédure. Elle a été préparée par l’Organisation du monde du travail médecine alternative de Suisse (OrTraMA). Il s’agit de l’organisation chapeautant onze associations de médecine alternative. Fait notable, elle a rempli avec succès, sous surveillance du Sefri, le mandat confié par le peuple suisse avec la votation de 2009 sur les médecines complémentaires.
En effet, le 17 mai de cette année-là, les Suisses acceptèrent à une majorité des deux tiers l’initiative « OUI aux médecines complémentaires » avec, en conséquence, l’inscription dans la constitution de l’article 118a : « La Confédération et les cantons pourvoient, dans les limites de leurs compétences respectives, à la prise en compte des médecines complémentaires ». L’étendue du soutien de la population aux médecines complémentaires était claire une fois pour toutes.
Un article de Jean-Luc Martin-Lagardette, du site Debredinoire.fr.

*

*          *

Portez-vous bien !
 Florian KAPLAR
© Naturo-Passion.com

12 pensées sur “La Suisse reconnaît officiellement la profession de naturopathe

  • mai 6, 2015 à 9:09
    Permalink

    Merci Florian.
    En effet, en Suisse, la reconnaissance des médecines alternatives avance.
    C’est formidable et je m’en réjouis, comme nombre de mes collègues !
    Après cela, il va falloir passer ces fameux examens. Ce qui va coûter plus de 2’500 francs suisses par exament. Plus la remise à niveau nécessaire pour y parvenir. Ce qui prendra beaucoup temps et de l’argent.
    En effet, les naturopathes qualifiés depuis 20 ans ont accumulé un savoir-faire et une expérience merveilleuse. Par contre, leur écolage a eu lieu il y a bien longtemps. Et les connaissances théoriques ont évolué. Même celles qui sont restées stables sont… loin derrière dans nos pauvres cerveaux.
    Encore merci pour ce relai d’info. Et… belle naturo à toi !
    Aromarc

    Répondre
  • mai 7, 2015 à 7:42
    Permalink

    À quand la même chose dans cet autre pays fédéral qu’est la Belgique ?
    C’est en cours, c’est en cours, mais quand la profession de naturopathe sera enfin reconnue, je serai à la retraite depuis des années, vu la vitesse à laquelle ça avance !

    Répondre
  • mai 9, 2015 à 6:30
    Permalink

    Bonjour ,est ce que le phospokus netoie les artères .Mon conkoint a fait une grosse infractus est ce que le phospokus serait bon pour lui Il prend des medicament pour le cœur? Quelle medicament peut vraiment nettoyer les artere? Moi je fais de l arthroite et de l osteoporose et de la haute pression et mon poulx va trop vite.? Merci de me conseiller.Je ne veux pas prendre beaucoup de produit . Merci Pauline

    Répondre
  • mai 15, 2015 à 1:23
    Permalink

    Bonjour,
    Comment passer l’examen de Naturopathes en Suisse ?
    Merci

    Répondre
  • juillet 5, 2015 à 3:13
    Permalink

    Fantastique. Ou peut ont passer ces Examen?

    Répondre
  • août 22, 2015 à 6:40
    Permalink

    Bonjour,
    Je suis titulaire d’un diplôme canadien en naturopathie depuis 4 ans et je souhaite valider mes connaissances théoriques et pratiques par le passage de l’examen professionnel de Naturopathes en suisse.
    Merci de me renseigner.

    Répondre
  • mars 18, 2016 à 9:53
    Permalink

    Bonjour,
    Je suis en train de préparer un diplôme canadien en naturopathie et je souhaiterais le valider en Suisse, pouvez vous m’indiquer la procédure à suivre, quelles formalités pour le passage de l’examen professionnel de Naturopathe.
    Je vous remercie par avance de me renseigner, bien cordialement.

    Répondre
    • février 19, 2017 à 7:49
      Permalink

      bonsoir je ne sais si vous allez lire mon message mais je me pose question question le diplome suisse à plus de valeur que le diplome canadien? car au canada on peut devenir docteur en naturopathie? merci à vous
      olivia

      Répondre
  • octobre 31, 2017 à 7:27
    Permalink

    Quelqu’un saurait-il me dire les modalités de reconnaissances pour les personnes formées en France? Je n’ai pas encore suivi d’école de Naturopathie. Masseur bien-être et sportif depuis 3 ans, je suis en train de me former à l’ayurvéda les étés au Kerala et au massage Thaï à Chiang mai. Je comptais plus tard suivre les cursus d’herboristerie de l’école Lyonnaise des plantes et suivre une formation en naturopathie A DISTANCE (j’habite actuellement dans un lieu très reculé…).
    Je suis très intéressé parce que la Suisse reconnaît en Europe (et rembourse) des séances ayant trait à la médecine traditionnelle indienne. C’est cela qui motive ma démarche.

    Répondre
  • février 24, 2019 à 11:35
    Permalink

    Bonjour
    Je suis actuellement en formation de naturopathie en France mais mon but est de m’installer exercer en Suisse
    Comment cela va se passer quelles sont les démarches que je dois faire

    Répondre
    • février 24, 2019 à 5:10
      Permalink

      Le mieux est dans ce cas de prendre contact avec les autorités suisses pour savoir les démarches à effectuer.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *