Michel Pierre de l’herboristerie du Palais Royal condamné en appel

Michel Pierre
L’herboriste Michel Pierre a été condamné à deux amendes avec sursis et doit payer les frais d’avocats de l’Ordre national des pharmaciens pour un montant de 2.000 €.
Un verdict attendu compte tenu de la loi actuelle, dont le procureur a pourtant estimé qu’elle était inadaptée.

Alors que se tenait le premier congrès des herboristes les 13 et 14 avril 2013 (lire l’article), la décision de la Cour d’Appel de Paris, suite à la plainte de l’Ordre national des pharmaciens à l’encontre de Michel Pierre a été rendue le 24 mai (l’audience ayant eu lieu le 4 avril 2013).
Contacté par téléphone, Michel Pierre dit regretter cette décision, d’autant plus qu’il avait été relaxé en première instance. S’il échappe à une peine humiliante (il écope de deux amendes avec sursis), il devra tout de même rembourser la somme de 2.000 € à l’Ordre national des pharmaciens. Afin de poursuivre sereinement son métier d’herboriste qu’il exerce avec passion depuis plus de 40 ans, il me précise qu’il ne se pourvoira pas en cassation

Qu’est-il reproché à Michel Pierre ?

Il ne peut tout simplement pas se prévaloir de la qualification d’herboriste qui demeure de la seule prérogative des pharmaciens depuis que le régime de Vichy a supprimé la profession en 1941. Une loi jamais revue depuis, et que le sénateur PS Jean-Luc Fichet tente de modifier mais il se heurte à ses collègues parlementaires dont beaucoup appartiennent à la corporation pharmaco-médicale qui souhaite maintenir le statu-quo.
L’autre point porte sur la liste des plantes médicinales autorisées et réglementées dans la pharmacopée française par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Elles relèvent exclusivement du commerce de la pharmacie. Seules les plantes dites libérées peuvent être revendues par des non pharmaciens. En 2008, un décret a ouvert la vente de 148 plantes dont l’innocuité est confirmée. Ces plantes sont autorisées à la vente sous forme de tisanes ou de compléments alimentaires, à condition de ne comporter aucune allégation thérapeutique.
Paradoxalement, les pharmaciens qui sont les seuls à pouvoir exercer le métier sont très peu formés à l’herboristerie ou à la phytothérapie durant leur parcours universitaire (30 h  de cours), et peu d’entre eux décident de se lancer dans cette activité considérée moins attractive ou moins rentable que la revente de médicaments chimiques.

La demande en produits naturels à base de plantes est en hausse

Pourtant la demande est en hausse. Michel Pierre confirme que sa boutique ne désemplit pas et qu’il vend 30 tonnes de tisanes par an à plus de 60.000 clients.
Les différents scandales tels que ceux du Mediator, du Vioxx ou de Diane 35 détournent les patients des médicaments de synthèse, au profit de moyens plus naturels, ce qui semble déranger les autorités officielles.
Les résultats de vente de médicaments en France, qui se montent tout de même à 22,7 milliards d’euros, sont en légère baisse en 2012 (22,8 Mds d’euros en 2011), provoquant une situation inédite en France qui est le pays européen champion de la consommation de médicaments. Ce n’est pas encore la faillite des officines, mais cette tendance semble s’inscrire dans la durée.
Dans le cadre de l’affaire du Médiator (dont le procès est repoussé en 2014), le docteur Bernard Bégaud entendu comme témoin a indiqué que les effets secondaires des médicaments sont responsables d’au moins 18.000 décès chaque année en France, plus que les suicides et les accidents de la route réunis.
Et combien de morts à la suite de consommation de tisanes ou de compléments alimentaires en regard ?
Toujours est-il que le combat des herboristes français continue, ils se contenteraient bien d’obtenir un statut identique à celui de leurs collègues allemands ou belges reconnus par les autorités sanitaires de ces pays.
La balle est dans le camp du législateur, c’est un véritable appel du pied qu’a formulé le procureur à l’audience du 4 avril où comparaissait Michel Pierre : “Formellement, vous serez déclaré coupable, mais j’ai totalement conscience des limites de cette loi puisque l’on est dans une impasse totale. On peut aussi déplorer que le savoir-faire des herboristes, qui existent depuis des siècles, voire depuis toujours, et qui sont les ancêtres des pharmaciens, se perde… J’espère que les législateurs trouveront les moyens de régulariser les choses.”
La justice se dit être dans une impasse… Le législateur est quant à lui tiraillé par ses corporatismes…
Malgré tout, des groupes de travail réunissant divers professionnels du secteur (pharmaciens, médecins phytothérapeutes, naturopathes, etc.) vont être organisés sous l’égide de l’IPSN jusqu’au prochain congrès des herboristes qui se tiendra en 2014 à Lyon avec pour thème “Sécurité, compétence, réglementation”.

Pour aller plus loin :
Article du Monde du 26 avril 2013

37 pensées sur “Michel Pierre de l’herboristerie du Palais Royal condamné en appel

  • juin 4, 2013 à 7:57
    Permalink

    Qu’attend on pour faire une nouvelle pétition ???
    Faut il se singulariserparmi les autres pays d’Europe;
    De toutes façons ceux qui veulent se soigner ainsi trouveront toujours des filières et des conseils
    On dit bien que François Mitterand s’était aussi soigné avec la médecine anthroposophique.

    Répondre
  • juin 4, 2013 à 8:40
    Permalink

    Cette affaire démontre, une fois de plus, que le principal souci des autorités de ” santé “, en particulier l’industrie pharmaceutique, ce n’est pas le bien être de la population, mais malheureusement uniquement le fait de faire de plus en plus de profits en privant les malades de leur liberté de choix thérapeutique.Il s’agit sans aucun doute d’une industrie mafieuse, cupide, corrompue et meurtrière. Une véritable pourriture, le ” cancer de l’humanité ” !

    Répondre
  • juin 4, 2013 à 9:04
    Permalink

    mon pharmacien est aussi herboriste et naturopathe … et est particulierement compétent … pas besoin d’aller a paris pour se soigner chez ce monsieur dont je ne connais pas la formation !!

    Répondre
    • avril 23, 2014 à 10:07
      Permalink

      Pas besoin de formation pour connaitre les plantes, il suffit juste d’être curieux, quant à savoir si ce michel pierre est compétent ou pas qu’est ce que je m’en fous, moi je viens chez lui parce que je sais ce dont j’ai besoin comme plantes pour avoir déjà testé les bienfaits des plantes en questions. Votre réflexion est complètement nulle.

      Répondre
  • juin 4, 2013 à 9:13
    Permalink

    Maintenir les clients dans une certaine peur fait partie de la stratégie des multinationales de la santé (sic !).
    Aller courage il nous faut encore un peu de temps pour y échapper … à la peur !

    Répondre
  • juin 4, 2013 à 10:30
    Permalink

    Herboristes
    C’est un scandale de plus, alors que de nombreux accidents mortels causés par la chimie aveugle des laboratoires sont de plus en plus fréquents. Traîner un herboriste en justice grâce à une loi pétainiste s’apparente à une manœuvre de diversion doublement scandaleuse ! Pour ce qui me concerne je n’ai plus confiance dans les médicaments vendus par les « épiceries » des laboratoires dont le principal souci là comme ailleurs est de gaver des actionnaires.
    Roland M.

    Répondre
    • octobre 12, 2016 à 2:16
      Permalink

      ZEN21
      Entièrement d’accord avec vous.
      Personnellement plus je vieillie moins je consomme de chimie et mieux je me porte.
      Par conséquent j’ai choisi tout ce qui est naturel et je me soigne avec l’acupuncture (très efficace).
      Dommage pour les labo et les médecins qui “palpent” au passage.
      A bon entendeur !!

      Répondre
  • juin 4, 2013 à 11:35
    Permalink

    Rien de tel que de ce soigner avec les plantes, elles ne se contentent pas de seulement traiter les symptômes comme les cochonneries chimiques, et ne présentent que très rarement un léger effet secondaire ou indésirable. Pourritures de laboratoires ” pharmaceufric ” !

    Répondre
  • juin 5, 2013 à 10:17
    Permalink

    C’est une honte.
    Les médecines alternatives et naturelles doivent avoir leur place dans les choix médicaux des français.
    Je me permet de vous donner en lien, le programme de l’union populaire républicaine lors des présidentielles 2012, car c’est l’un des points de notre programme qui reste en vigueur.
    Bien sur ce n’est pas le seul. Notre mouvement étant avant tout un mouvement visant à la restauration de la démocratie en France.
    http://www.u-p-r.fr/wp-content/uploads/presidentielles/Programme-Liberation-Nationale.pdf
    En espérant que vous découvrirez avec plaisir ce programme dont le maître mot est : le bon sens et l’honnêteté.
    David

    Répondre
  • juin 7, 2013 à 9:53
    Permalink

    Contrôlé après délation hier, la DGCCRF est venue dans nos locaux, (ma maison) pour 5 heures d’expertise concernant mes produits, qui sont commercialisés dans près de 500 magasins bio en France. Les témoignages d’utilisateurs ne peuvent plus être annoncés (valeur finale de nos produits). sur mon flacon marqué “bien être” je dois justifié car trop général, si je développe je tombe dans l’allégation et….c’est interdit ! Le lobby est gêné par les résultats de mon produit phare. Entre le dr Moulinié, le dr Delépine, ce Monsieur Herboriste et tous ceux qui veulent la santé, nous subissons la ola du pouvoir, scientifique, politique (à oui c’est lié !!) Je quitte la France.

    Répondre
    • juin 7, 2013 à 11:14
      Permalink

      C’est particulièrement écoeurant,ce genre d’affaire. Quel système pourrit. Aucun doute que le ” système de santé ” Français n’est rien d’autre que l’une des pires mafia qui n’a absolument aucun respect pour la vie, ni pour les malades. Je pense que c’est une bonne idée de quitter notre ” chère ” France pour vous installer dans un pays où vous pourrez travailler en toute tranquillité.

      Répondre
    • juin 11, 2013 à 2:44
      Permalink

      Bonjour Christophe et bienvenue sur ce blog.
      C’est une bien mauvaise nouvelle que vous nous annoncez là. Qu’est-ce qui vous est reproché en définitive : les allégations santé du curcuma ou y a t-il autre chose derrière cette “visite” de la DGCCRF ? Une plainte avait-elle été déposée contre vous suite à cette “délation” ?
      Bref, le libre choix de se supplémenter, soit pour maintenir sa forme, soit pour rétablir un terrain dévasté, apparaît de plus en plus remis en cause alors que paradoxalement on voit que les médecines complémentaires ont le vent en poupe…

      Répondre
      • juin 11, 2013 à 7:54
        Permalink

        C’est justement le fait que les médecines complémentaires ont le vent en poupe qui dérange tout particulièrement l’industrie ” pharmaceufric ” car, plus l’intérêt pour les médecines naturelles se développe, plus les intérêts de cette industrie cupide, corrompue et meurtrière sont menacés, c’est pour cette raison que ces maffieux mettent tout en oeuvre pour faire interdire les thérapies naturelles et, ainsi, nous rendre dépendants de leurs poisons chimiques.Ils ne pensent qu’à faire du pognon sans se soucier de la santé des populations, au contraire, ils vont jusqu’à ” fabriquer ” des malades pour faire de plus en plus de profit ! C’est lamentable.
        Pour connaître l’origine de l’industrie ” pharmeceufric ” regardez les vidéos sur cette page, c’est invraisemblable !
        http://www.argent-colloidal.ws/lesmagouillesdel/index.html
        Voir aussi les infos sur cette page :
        http://www.argent-colloidal.ws/limposturedelach/index.html

        Répondre
      • juin 30, 2013 à 12:05
        Permalink

        Bonjour, cela s’arrange ave un peu de pression sur la DGCCRF. Il s’avère que les “contrôleurs” de cet organisme, sont de la branche alimentaire…complément alimentaire…ce qui veut dire que la veille de la visite, la personne pouvait être dans une boucherie ou une boulangerie sans connaitre les spécificités du domaine… aie aie aie. ou plutôt ail ail ail.. Maintenant c’est plus ou moins réglé. ce qui m’était reproché, c’était le flirt avec la santé sur la page “recherche” ou j’avais mis des articles scientifiques sur le cancer…le reproche, votre produit est assimilé à répondre à ces articles…alors que ce n’était que de l’information qui justifie de l’intérêt de la curcumine dans la recherche. Donc pas le droit de dire beaucoup de choses et assimilé à toutes les marques qui mettent du curcuma..sans ou très peu de curcumine et dupent les consommateurs..Pirouette, je viens de valider un partenariat avec RESSOURCE du Pr Jean Loup Mouysset pour ses maisons d’accueil..YESSSSSSSSSSSSS

        Répondre
  • juin 7, 2013 à 12:17
    Permalink

    C PIRE KE LA HONTE ==> C un non sens absurde qu’ils paieront très cher …ke cet homme se rassure et continue hors la loi ==> ces hrbes et graines kokopelli continueront d’exister et même plus sous le tablier ==> les gens purs et vrais auront tjrs le dernier mot car la nature un jour (et je crois ke çà comence déjà) va se rebeller et amener ttes sortes de maladies aux champs et prés et “xploitations frelatés et traités monsanto…C JUSTE UNE QUESTION DE PATIENCE !! …ahahahaaa

    Répondre
  • juin 7, 2013 à 3:28
    Permalink

    Je pense que les pharmaciens vont réagir et organiser un congrès “Insécurité, Incompétence, et réglementation en notre faveur”, sponsorisé par les industries agro-pharmaco-chimico & Co, bien évidemment.
    Pas vous ?

    Répondre
  • juin 19, 2013 à 5:45
    Permalink

    Article intéressant, et très militant
    Entièrement d’accord pour que les solutions dites naturelles soient diffusées, attention simplement à ne pas généraliser : un certain nombre de pharmaciens sont également très bons herboristes (Merci à Vandeke pour son commentaire d’ailleurs)
    Ne pas oublier également :
    1/ que certaines plantes sont incompatibles entre elles ou avec certains traitements. Dans ce cas il est plus prudent d’avoir consulté son pharmacien
    2/ Que beaucoup de médicaments dits chimiques sont issus d’extraits de plantes

    Répondre
    • juin 27, 2013 à 10:58
      Permalink

      Le discernement est effectivement important dans l’utilisation des remèdes à base de plantes (comme des médicaments), vous avez raison, et le pharmacien a un rôle de conseil à jouer… si tant est qu’il le veuille ou le puisse. Combien d’heures de formation en phytothérapie à la faculté de pharmacie ?
      Soyez bienvenu sur ce blog et n’hésitez pas à intervenir !

      Répondre
  • juillet 5, 2013 à 9:46
    Permalink

    En plus des heures de cours proprement dites il y a bien sûr le travail personnel, lié à la motivation, mais aussi des formations optionnelles complémentaires qui sont très complètes.

    Répondre
  • juillet 24, 2013 à 2:20
    Permalink

    Bonjour,
    Je me rappelle que ma grand-mère avait de bonnes vieilles recettes pour soulager par exemple des petites douleurs; tisanes, cataplasmes, … Lorsque que j’ai commencé mes études en pharmacie j’ai souvent pensé à elle en me disant que malheureusement ses potions ne reposaient pas sur des choses rationnelles. En fait, elle allait dans le jardin chercher un peu de menthe, des orties et du Tilleul pour jouer les apprentis druides. Elle ne faisait rien de mal et en plus elle ne demandait pas un sous.
    Aujourd’hui il y a beaucoup d’apprentis druides. Ce que je déplore vis à vis de ces apprentis sorciers (ils le sont également), c’est qu’ils se sentent obliger de cracher sur ceux qui ont réussi (à apprendre)et qui font autorité dans ce domaine; en clair les pharmaciens ou les médecins. C’est tellement évident que l’on sache tout et mieux, que “quiconque”, à partir du moment où l’on s’est payé une formation de naturopathe en 3 mois. On est même capable d’ouvrir un “cabinet” et de prescrire des “ordonnances”. Zut! Ma grand-mère aurait pu se faire de l’argent. D’ailleurs pourquoi ne laisserais-je pas tomber ma pharmacie pour devenir “druides” ou plutôt naturopathe (c’est mieux sur la plaque). Après tout, je l’ai suffisamment suivi dans le jardin et testé ses mixtures pour en revendiquer d’une part le titre de druide et d’autre part prétendre perpétrer la tradition.
    A bon entendeur.

    Répondre
    • juillet 25, 2013 à 10:31
      Permalink

      Bonjour, je ne pense pas pour ma part qu’il faille opposer naturopathes et pharmaciens/médecins, leurs champs d’actions sont distincts mais sont complémentaires et tout le monde peut travailler en bonne intelligence.
      Il n’est pas rare que des malades se rendent en pharmacie avec une liste de produits prescrits par un thérapeute ou que des malades soient envoyés par leurs médecins chez des magnétiseurs ou des guérisseurs, pour optimiser ou compléter un traitement, ou tout simplement, ce qui n’est pas rien, pour soulager des douleurs. Avez vous entendu parler des “barreurs de feu” ?
      Même les médecins les fréquentent, et même certains hôpitaux font appel à leurs services discrètement.
      Car ce qui compte, c’est que le malade aille mieux, non ?
      Je vous conseille de visionner ce merveilleux documentaire de JY Bilien : http://www.filmsdocumentaires.com/films/143-les-guerisseurs-la-foi-la-science avec les témoignages en autres des médecins suivants : le Dr Françoise Niertaven et le Dr Alain Perreve-Genet, cardiologue et ancien ingénieur de l’école centrale de Lille, excusez du peu. Ils n’ont pas peur de braver l’ordre établi et collaborent avec succès avec des guérisseurs ou des mediums.

      Répondre
      • juillet 27, 2013 à 10:05
        Permalink

        Bonjour,
        En vous lisant, je crois que l’on ne vit pas dans le même monde. “Je ne pense pas pour ma part qu’il faille opposer naturopathes et pharmaciens/médecins, leurs champs d’actions sont distincts mais sont complémentaires”. Quelle prétention!
        Certes les apprentis druides que sont les naturopathes ont le vent en poupe aujourd’hui. Ils ont remplacé les bonnes vieilles cartomanciennes, les voyants(es) ou les grands courroux de la fin du siècle dernier. Ne nous voilons pas la face, les gens qui vont voir les druides d’aujourd’hui, y vont pour s’épancher sur leurs problèmes (burn out, travail, stress, problème de couple, …) et certainement pas pour traiter une quelconque pathologie (Ah si j’oubliai les allergies : c’est votre dada). Lorsqu’ils ressortent, on les a écouté, on leur a prescrit une bonne tisane et ils sont contents. C’est tellement facile de manipuler les gens qui sont au bout du rouleau. Est-ce pour autant que les druides doivent avoir la prétention d’être une alternative aux médecins et demander 50€, voire plus!!! Et de lancer des pseudos pétitions avec leur gentil *** “Augustin” de l’IPSN contre les méchants médecins, chimistes, labos…. Mais qui donc était contre les Lobbys ?
        Après les druides voilà que vous me parlez de magnétiseurs, de guérisseurs, ou de ” barreurs de feu”. « Nom de DIEU !!!!!. ». J’ai hâte de voir vos amis dans la prochaine saison de “la France a un incroyable talent” sur M6. Vous allez faire le beuz. Au fait, je propose plutôt ce lien. Il est gratuit contrairement à celui que vous aviez donné et probablement un peu plus sérieux puisque fait par TF1. Il n’en reste pas moins rigolo.
        http://videos.tf1.fr/reportages/coupeurs-de-feu-rebouteux-7-ans-apres-6381354.html
        Un petit conseil, pourriez-vous demander à vos « barreurs de feu », qu’ils arrêtent leurs « chichis » afin de transmettre leur savoir à tout le monde au lieu d’attendre Noël et à une seule personne. Vous imaginez le bien qui serait fait.
        Je pense être un bon mais aussi vrai herboriste (transmission de ma grand-mère et un peu d’étude sur le sujet !), j’ai eu un peu d’éducation, je sais écouter et j’ai aussi et surtout beaucoup de bas goût. A 50€ « la consultation » je me pose sincèrement la question de vous rejoindre, seulement à 2 conditions :
        – Je vais attendre votre prochaine pétition pour demander le remboursement de la «consultation» par la sécu
        – Je voudrais qu’un barreur de feu me transmette son savoir pour étoffer ainsi mon champ d’intervention
        Si vous réussissez je me lance !!! D’avance merci.
        A bientôt

        Répondre
        • juillet 30, 2013 à 11:29
          Permalink

          Monsieur Maquin,
          Je ressens beaucoup de colère et de frustration dans vos écrits. Vous semblez vouloir à tout prix croiser le fer, ce que je ne ferai pas, l’espace de ce blog n’étant pas dédié à cela. Je construis ce blog en me documentant de façon sincère. Je n’ai pas d’autre dessein que celui de partager les informations obtenues dans le cadre de mes recherches et de mes études en diététique et en naturopathie.
          Aussi, bien que vos propos soient peu aimables, vous avez eu la liberté d’exprimer ici vos réactions, ce qui ne sera bien entendu plus le cas si elles venaient à dépasser la limite de la bienséance et du respect des personnes.
          Vous avez tout à fait le droit de ne pas être en phase avec certains contenus de ce blog, dans ce cas vous pouvez apporter la contradiction pour peu qu’elle soit documentée et étayée, mais j’espère que TF1 n’est pas votre seule source d’informations…
          Nous avons nombre de vos confrères, pharmaciens ou médecins, qui consultent ce blog et qui postent des commentaires sans tomber dans la querelle outrancière et stérile ou dans la ridiculisation de l’autre.
          A titre d’exemple, la prévention active des cancers, que nous devons à l’un des plus grands savants français, le Dr André Gernez, pourrait être un sujet sur lequel vous pourriez nous apporter, en tant que pharmacien, une contribution intéressante.
          En espérant à l’avenir des commentaires plus constructifs de votre part… Sinon, rien ne vous oblige à intervenir. Merci de votre compréhension.
          Bien cordialement
          Florian KAPLAR

          Répondre
        • août 3, 2013 à 11:30
          Permalink

          Vous souhaitez connaître le “secret” des barreurs de feu, je vais vous le donner.
          Tout d’abord, sachez qu’il y-a autant de “techniques” que de personnes qui le pratique, gratuitement et souvent sur demande des services d’urgences des hôpitaux. Avec ou sans prière, sur place/à distance, avec des gestes ou sans les mains…et que beaucoup n’ont pas eu cette faculté suite à une “transmission d’une prière à un élu le soir de Noël”.
          Le principe est basé sur l’amour de son prochain, l’intention de soulager et la foi; et je ne vous parle pas de foi religieuse, je vous parle de conviction profonde, de confiance en quelque chose qui vous dépasse (la vie/la nature/l’univers/…)
          Donc si vous souhaitez satisfaire votre ego, vous pouvez passer votre chemin, il ne fera qu’entraver le processus.
          Le “rituel” de transmission ? Un moyen comme un autre de générer la foi et de changer le paradigme d’une personne.
          Vous voulez LA prière ? Vous pouvez trouver toutes les variantes sur internet et différents bouquins.
          Tout est dit: intention, visualisation; le tout dans un état modifié de conscience (la prière pouvant aider).
          Vous voulez une théorie scientifique ? Le cerveau se place en état alpha (état mesurable de relaxation) dans lequel une intention peut être transmise et agir sur la matière; le tout non soumis aux lois de la physique newtonienne mais plutôt des principes de la physique quantique (et je vous invite à vous renseigner sur les dernières découvertes)
          Voilà, vous savez tout. Vous pouvez désormais offrir gratuitement vos services à n’importe quel heure du jour et de la nuit pour soulager les souffrants.
          PS: Si ça ne fonctionne pas, ce n’est pas la “technique” qu’il faut remettre en cause 😉

          Répondre
          • février 1, 2014 à 9:04
            Permalink

            Bravo Sébastien Dufourcq! C’est clair, net et précis.
            Et généreux de votre part de livrer “les grands secrets” des barreurs de feu.
            Mais j’oubliais, vous n’étiez pas sensé être dans le camp des “druides charlatans qui abusent de la faiblesse pour soutirer des sous aux pauvres gens en détresse”?
            Ah ben non, en fait, il semble juste que vous ayez envie que le monde aille mieux!
            Le monde vous dit merci!
            De la part d’une “gentille sorcière”…

          • février 21, 2016 à 6:26
            Permalink

            Merci pour votre explication.”L’amour du Prochain”… conception oubliée depuis pas mal de temps et qu’il faudrait remettre au goût du jour en ce qui concerne les soins (l’argent ayant une place trop importante !)

  • février 6, 2014 à 5:40
    Permalink

    Bonjour Monsieur,
    Pourriez-vous m’indiquer comment je peux participer et m’inscrire au prochain congrès des herboristes.
    Daniel Sincholle,
    pharmacien et ami des herboristes.

    Répondre
  • juillet 4, 2014 à 8:52
    Permalink

    Tout cela est formidable , mais a quand une grande manifestations , nous sommes suffisamment nombreux pour que l’on nous entendent ? Combien de temps encore vas t on accepté tout cela ? Les bonnets rouges ont parfaitement réussi à faire entendre leurs revendications. On nous impose des choix pour protéger les intérêts corporatistes , sous prétexte que les plantes sont dangereuses, l’allopathie est diablement plus dangereuse et nous le savons , alors que faisons nous ? Allons nous laisser un fois de plus ces lobbies nous imposer leur loi ?

    Répondre
  • septembre 9, 2016 à 7:50
    Permalink

    j’ai commandé ily a 2 mois de la cannelle de ceylan il m’a été livré de la cannelle du sri lanka je suis assez etonné car la cannelle fournie a une couleur brun assez foncé qui m’a t-on dit se raproche beaucoup de la cannelle de chine.Alors qu’en est-il?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *